mardi 19 février 2013

Déménagement

Bonjour à vous tous. Un simple mot pour vous signaler que ce blogue est maintenant déménager au ici

Au plaisir de vous y retrouver.

mardi 6 décembre 2011

Un revenant

Plus de 2 ans plus tard, je reviens vous hanter... Aurais retrouvé cette plume qui me rendais heureux dans le passé?
Ai-je envie de repartager avec vous des aventures mirobolantes?
À suivre...

samedi 5 juillet 2008

Le début d'un temps nouveau?

Long time no see. La vie fait son oeuvre et elle le fait bien. Carl-Alexandre était perdu dans les méandres de ce monde sans fin. Loin de n'avoir rien à vous dire, il cherchait simplement comment vous l'exprimer. Un peu comme le ferai une Julie Snyder pour son Star Académie, il avait besoin de renouveler le bassin de sujets et d'histoires.

C'est donc à suivre...

mardi 1 janvier 2008

Une nouvelle année

Assez ironique que je prenne le temps d’écrire en ce premier jour de l’an compte tenu que je n’ai rien barbouillé sur ce blog depuis plus d’un mois. J’avais envie de débuter l’année sur le bon pied.
Cela fait maintenant 1 mois que je suis concierge d’un hôtel prestigieux à Montréal et je dois vous avouer que j’adore mon travail. Vous savez que vous aimez votre travail quand vous avez la certitude d’être au bon endroit, quand vous vous sentez comme chez vous. Déjà les demandes farfelues, commence : Chandelles dans les chambres, pétales de roses étalées sur le lit, croustilles particulière à l’arrivée, etc. Les invités (c’est comme ça que l’on désigne nos clients sont assez fortuné ce qui ne pose aucun problème pour satisfaire leurs demandes.
Une année viens de se terminer en nous laissant dans le deuil de plusieurs personnes. Je pense ici, entre autre à Luciano Pavarotti, Oscar Peterson et tout dernièrement Benazir Bhutto.
Pour ma part, la vie fait bien les choses. J’ai rencontré une personne extraordinaire qui alimente et ensoleille ma vie. C’est d’ailleurs un peu pour cette raison que j’ai moins de fantasmes littéraires à satisfaire puisque que je les vis plutôt.

J’ai envie d’être légèrement égoïste et me souhaiter une année rempli de défi et d’esprit créatif. Soyez sans crainte, je pense à vous dans mes désirs et vous souhaites tout ce que vous voulez, permettez vous d’être exigent.
D’ici à ce que je me remette à écrire, je vais recommencer à vous lire!

mardi 27 novembre 2007

Long time no see...

Je sais que je ne viens pas vous entretenir souvent depuis un certain temps. C’est que, voyez-vous, j’ai un peu le syndrome de la page blanche. Je suis moins allumé par les moments de ma vie. Pas qu’elle soit ordinaire, bien au contraire, mais bien parce que j’ai décidé de la vivre plutôt.

Je suis en transition d’emploi. Je deviendrais concierge pour un grand hôtel de Montréal. Je ne vous écris pas ça pour me vanter, mais bien pour avoir vos commentaires et suggestions :

1- Que pensez-vous d’un blog qui raconte les aventures d’un concierge montréalais?
2- Comme concierge, nous devons souvent faire des suggestions de restaurants, spectacles et autres activités connexes. Je connais bien ma ville, mais j’ai envie de faire appel à vous afin de me faire des suggestions intéressantes.
Avez-vous essayé un resto récemment?
Une activité particulière à proposer?
Un bar inusité à suggérer?
Un spectacle à ne pas manquer?
Faites-moi vos suggestions. Je ferais de même.

P.S. : J’ai toujours le plaisir d’écrire alors soyez assuré que vous serez tenu au courant des nouvelles nouvelles.

P.P.S. : J’ai eu la chance d’avoir un texte qui a été sélectionné pour une publication. Elle s’intitule : ‘Les histoires incrédibles’. J’ai la chance de faire partie de cette sélection d’auteurs de grand talent :
Édouard Bond
Alexie Morin
Jean-Philippe Morin
Anthony Naglaa
Doc Triton
Le tout a été orchestré par Stéphane Larue. Vous pouvez vous procurer un exemplaire pour la modique somme de 10$ sur le site Jointures. Au plaisir de vous avoir comme lecteur.

mardi 13 novembre 2007

Rigueur, vous dites?

Lisez-vous le Journal de Mourial? Moi jamais, et pour cause. Mais j’ai flanché hier. C’est le seul journal que j’avais de disponible et je voulais tout de même avoir une idée de ce qui c’était passé dans l’actualité.

En faisant ma lecture en diagonale, je suis tombé sur cet article de Jean-Paul Sylvain, grand journaliste culturel (je vous retranscrit ici l’essentiel de son message, et de ses erreurs) :



Tom Cruise, réalisateur
Il a eu peur d’un flop

Il a beau empocher 30 millions quand il joue dans un film et toucher parfois le double en redevances, Tom Cruise craignait que son nouveau film, Lions et Agneaux, à titre de réalisateur, fasse un flop. Il s’agit du premier film des Studios United Artists, une société créée par Tom quand la Paramount l’a viré, en 2006. [...]



Avez-vous bien remarqué les erreurs? Non. Les voici :

1- Le film en question est réalisé par Robert Redford et non par Tom Cruise.

2- La compagnie United Artists qui est citée a été fondée en 1919 (par Charlie Chaplin, Douglas Fairbanks, Mary Pickford et D. W. Griffith) Je doute que Tom fût un des fondateurs de cette compagnie. Ce serait plutôt Cruise/Wagner Productions qu’il aurait dû mentionner.

3- Tom Cruise n'a pas créée la United Artists, mais il l'a racheté (avec Paula Wagner) de la MGM en 2006.

Je me suis permis de lui faire parvenir une copie de ses erreurs.

J’en ai plus qu’assez que les gens du Journal de Mourial (je sais, je généralise) n’affichent pas une rigueur journalistique de base. Il est pourtant simple de faire les recherches en quelques secondes sur le net pour obtenir l’information. Je l’ai vérifié en 3 minutes!

Je lui ai offert mes services comme recherchiste, reste à voir s’il acceptera.

vendredi 26 octobre 2007

Lettre à Pauline Marois

Chère Mme Marois,
Je suis un souverainiste convaincu. Je milite en faveur de l’indépendance du Québec depuis mon plus jeune âge. Lors de la course à la chefferie, je vous ai appuyé. Lorsqu’André Boisclair a démissionné, je voulais que vous reveniez en politique pour prendre sa place. Et, maintenant, j’espère hardiment que vous deviendrez la première femme première ministre.

Vous venez de déposer un projet de loi controversé les autres chefs vous critique parce qu’ils considèrent que c’est un brouillon. Des associations d’immigrants crient. Je dois dire que je suis entièrement d’accord avec eux.

Pour moi le Québec est francophone. Mais il est aussi anglais, espagnol, chinois, hébreu, portugais, italien, grec, vietnamien, … Je rêve d’un Québec ou les immigrants seront reçu les bras ouverts. Que leurs compétences soient reconnues. Que leurs cultures soient respectées. Je ne parle pas d’accommodement, mais de liberté. Cette liberté, je sais que nous pouvons leurs offrir.

Lorsque vous leur proposez de devoir apprendre le français, je vous suis. Mais lorsque vient le temps de dire que seulement les immigrants parlant ce ‘fameux’ français pourront se présenter aux élections et contribuer aux caisses des partis, j’ai peur.

Nous avons tous fustigé contre le Doc Mailloux lorsqu’il parlait de l’intelligence inférieure de la race noire! Vous même, lors de l’enregistrement de l’émission de Tout Le Monde En Parle où vous étiez invitée, aviez trouvé que Raël était dangereux en proposant le principe d’intelligence pour avoir le droit de voter. Dites-moi elle est où la différence entre ces propositions et la vôtre?

C’est vrai, il est important de préserver notre langue. Je la pratique du mieux que je peux. J’aimerais que les immigrants qui décident d’adopter notre beau pays pour venir y fonder une famille et fuir souvent la terreur, puissent eux aussi parler français, mais ils doivent avoir le droit de se présenter comme candidat.

Choisir un gouvernement n’est pas une question d’intelligence (sinon celle des politiciens) ni de langue. Choisir un gouvernement est un droit démocratique bien établi ici et dont je suis fier.

Je vais probablement voter pour le Parti-Québécois lors des prochaines élections, mais sachez que mon vote ne tient qu’a un fil.

Un indépendantiste qui à peur.